Skip to content Skip to navigation

De l'Italie à la France : suis mon aventure CES !

Bonjour !

Je suis Martina, j’ai 27 ans et je suis la nouvelle volontaire CES de la délégation Concordia Auvergne. Je suis en France seulement depuis un peu plus de deux semaines mais j’ai déjà une grande envie de partager mon expérience. Je resterai à Clermont-Ferrand jusqu’en septembre et ma mission a pour but de promouvoir la mobilité internationale auprès des plus jeunes et atteindre surtout celles et ceux qui ont moins d’opportunités. A ce propos, je pense que la meilleure façon de développer cette mission est de commencer par raconter comment je suis arrivée en France !

Dès mon enfance, j’ai eu une forte curiosité pour tout ce qui était en dehors de ma zone de confort : voyager, découvrir de nouvelles cultures et différentes habitudes de vie, de nouveaux paysages et autres manières de penser ; tout ce qui était loin de moi, mes yeux voulaient le rejoindre. La mienne n’était pas une simple curiosité passive mais, au contraire, une curiosité euphorique qui voulait plonger dans un contexte et s’engager complètement au service de ce que j’allais découvrir. Grâce au lycée, à 14 ans j’ai découvert le bénévolat et ce fut le début de mon engagement au niveau social.

Être au service des autres me donnait le sentiment d'être vivante et de faire vraiment partie de ce monde. Malgré mes études et mon travail, j'ai toujours essayé de maintenir ce sentiment vif en prenant part à diverses associations civiques et en élargissant mon réseau de connaissances. Je suis partie pour une période à Madagascar dans une association locale pour un chantier international et pour un volontariat court terme.

Après mon retour, je me suis engagée en Service Civique en Italie avec une ONG qui s’occupe de mobilité internationale. Grâce à cette expérience j’ai découvert le monde des échanges de jeunes, une façon de créer une conscience critique entre jeunes qui ne se connaissent pas mais qui ont la même envie de changer la vision du monde qui les entoure.

A la fin de mes études, j’ai décidé de prendre une année de césure et de concrétiser mes passions en prenant part à un CES en France, un pays qui m’a toujours fasciné pour sa langue et sa culture. Et voilà, c'est l'histoire de comment je suis arrivée à Concordia Auvergne mais ce n’est pas la fin de mon aventure ici !

Si tu sens le même désir de découvrir le monde en te mettant en jeu, n'hésite pas : vas-y !

Pour tout conseil ou suggestion sur les possibilités de mobilité internationale ou sur les activités de Concordia Auvergne, n'hésite pas à me contacter à sve.auvergne@concordia.fr .

Au prochain épisode !