Skip to content Skip to navigation

Présentation du projet de CES de Julie, volontaire d'Auvergne en mission en Lituanie

A l'occasion des #Erasmusdays 2020, la délégation Auvergne vous propose de partir à l'écoute des jeunes du territoire qui s'engagent en mission de Corps Européen de Solidarité.

Aujourd'hui c'est Julie qui nous parle d'elle et de son projet en Lituanie.

 

Qui suis-je ?

Bonjour ! Je m’appelle Julie, j’ai 21 ans et j’ai décidé cette année de faire une année de césure entre ma licence Culture Humaniste et scientifique et mon master. J’ai fait une demande de césure auprès de l’université de mon master MEEF ils me garantissent ainsi une place pour septembre 2021. Je suis originaire de Clermont-Ferrand mais j’ai fait ma licence à Bordeaux et je vais faire mon master a Montpellier.

 

Quel est mon projet ?

Pour cette année de césure j’ai décidé de faire un volontariat long-terme dans le cadre du Corps Européen de Solidarité. J’ai été très surprise par la multitude de missions différentes qui sont proposées et à divers endroits ! Le choix est LARGE !! Je voulais une mission dans une école alternative afin d’avoir une autre vision de l’enseignement car je veux être professeur des écoles. Et je voulais réaliser ma mission dans un pays de l’est car c’est une partie de l’Europe que je connais très peu, voir même pas du tout et dans ces pays ils parlent très bien anglais, ce qui me permettait aussi d’améliorer mon niveau d’anglais.

J’ai donc trouvé une école alternative verte en Lituanie, dans la campagne de Vilnius pendant 9 mois. Au moment où j’écris cet article cela fait 1 mois et demi que mon volontariat a commencé. Je peux donc en parler un peu : l’école s’appelle Melkys si vous voulez aller voir, c’est une école qui met un point d’honneur a vivre avec la nature, faire de l’art et être bienveillant les uns envers les autres. Et ce n’est pas une simple école, c’est une école communauté, on ressent donc au quotidien ce lien très fort qui unie toutes les personnes.

 

Comment cela se passe pour moi sur place ?

Arrivée en Lituanie j’ai été très bien accueillie et aidée par mon organisation d’accueil et à travers eux j’ai pu rencontrer pleins d’autres volontaires ce qui est génial. J’ai aussi rencontré mon mentor, un espagnol qui a fait la même mission que moi l’année dernière et qui s’est maintenant installé a Vilnius. Ce mentor est une aide dans la vie quotidienne et c’est devenu pour moi un ami. J’ai également rencontré ma tutrice qui est celle qui s’occupe de moi à l’école, au quotidien, qui est aussi devenue une amie. On est donc bien entouré pendant le volontariat !

A l’école j’ai été merveilleusement bien accueillie aussi ; l'équipe est super heureuse d’avoir une volontaire et c’est l’occasion d’apprendre les uns des autres, de mêler les cultures. Au quotidien j’aide les professeurs, je les épaule pendant les cours d’anglais, de mathématiques ; j'aide les éducateurs de la maternelle avec les petits, je fais des cours d’anglais... En bref, mon rôle est d'être là au quotidien pour les enfants. Pour ce qui est de la langue je parle anglais et la majorité des gens parlent anglais en Lituanie. Avec les enfants certains parlent anglais et d’autres non, on communique comme on peu mais c’est une chouette expérience et j’apprends peu à peu le lituanien.

Pour la vie dans le pays, tout se passe super bien, j’ai l’opportunité de voyager, la vie n’est pas chère et mon appartement fourni par l’organisation est très bien placé. De plus, beaucoup de frais sont payés par l’organisation ce qui fait que je n’ai presque rien a déboursé : royal !

 

BREF…

Je pourrais parler pendant des heures de mon projet, je vis des moments absolument magiques ici, dans l’école, dans la ville, le pays, avec les gens, les autres volontaires, on a une chance incroyable de pouvoir faire ça en tant que jeunes alors juste vraiment j’ai envie de vous dire de foncer parce que c’est une chance inouïe et c’est maintenant qu’il faut le faire !