Skip to content Skip to navigation

Retour du café citoyen sur le thème du voyage

Le vendredi 29 novembre dernier, Marie, volontaire en Service Civique à Concordia en Auvergne a animé un « Café citoyen ».

Les cafés citoyens sont organisés tous les mois par Concordia Auvergne, avec le soutien financier de la ville de Clermont-Ferrand. Il s’agit d’autant d’opportunités de rencontres, de sensibilisation à la citoyenneté et de promotion de la mobilité internationale.

Elle a choisi de traiter le sujet du voyage car il était important pour elle de partager sa propre expérience de mobilité et d’encourager des personnes à partir à l’étranger.

Cette animation grand public a eu lieu au café-solidaire « LieU’topie » à Clermont-Ferrand avec 10 participant·e·s.

Pour commencer sa présentation, Marie a parlé de sa précédente expérience de bénévolat dans une école aux Philippines pour expliquer son envie de traiter ce sujet.

Les participant·e·s ont pu ensuite identifier leurs attentes et leurs motivations à partir en voyage. Nous avons pu constater que celles qui revenaient le plus souvent étaient l’envie de découvrir une nouvelle culture, de nouveaux paysages, de rencontrer de nouvelles personnes et de vivre de nouvelles expériences.

Dans un second temps, elle leur a demandé cette fois-ci d’identifier leurs craintes et les freins qui peuvent les empêcher de se lancer. Beaucoup de choses sont ressorties de cet exercice et notamment, les contraintes financières, le manque de temps et de disponibilités ou encore la peur de l’insécurité.

Ainsi, à la suite de ces deux temps d’échanges, elle a pu leur donner des conseils et essayer de les rassurer plus particulièrement par rapport à leurs craintes.

De plus, un débat a été organisé entre les participant·e·s afin de rendre ces notions plus concrètes. Ils·Elles devaient jouer le rôle d’un groupe d’ami·e·s de Marie et discuter autour de son souhait de partir seule en voyage. Le groupe était divisé entre celles et ceux favorables à ce projet et celles et ceux cherchant à l’en dissuader ; chacun·e exposant ses arguments sur le sujet.

Ce débat a tout d’abord, permis de constater que notre entourage peut être un frein à notre envie de partir à l’étranger. Mais principalement il permettait d’illustrer le débat intérieur qui ce produit lorsque nous envisageons un projet de voyage. En effet, Marie a voulu montrer aux participant·e·s que leur plus grande limite était eux-mêmes ou elles-même et qu’il était important de s’écouter.

Enfin, Marie leur à présenté quelques dispositifs de mobilité existants ainsi que des sites internet pour les aider dans leurs recherches.

Cette rencontre a permis d’avoir de beaux échanges et nous espérons qu’elle aura pu aider les participant·e·s à oser se lancer !