Skip to content Skip to navigation

Témoignage de Adelina, volontaire européenne de Bulgarie

Adelina, volontaire bulgare avec le Corps Européen de Solidarité, nous parle de son expérience de 10 mois,au centre social "La Magic" situé à Brout-Vernet

 

Comment se passe ton séjour en France et que fais-tu ici en tant que volontaire ?

Je suis arrivée en France début octobre. Je trouve cette expérience fascinante, inspirante et pleine de défis. Je sens que j’apprends beaucoup, que j'évolue chaque jour et j’adore ça ! En tant que volontaire dans le centre social «La Magic» j’ai plusieurs projets.

Grâce à mon expérience de professeure d’anglais en Bulgarie pendant 3 ans, j’ai pu avoir la chance d’intervenir à l’école publique de Brout-Vernet afin de participer aux cours d’anglais en proposant des nouveaux modules et des activités créatives.

Je donne également des cours d’anglais dans notre centre social tous les mercredis avec un groupe d’enfants. J’ai déjà pris part à plusieurs événements organisés par ce centre social comme : des ateliers artistiques ou manuels, une « chasse au trésor » pour découvrir des monuments dans le village et des conférences sur la prévention santé.

Outre cela, avec ma collègue Joahnie nous travaillons avec des adolescents. Je les ai rencontré pour la première fois lors de ma présentation sur mon pays d’origine, la Bulgarie. Et c’est de là que l’idée de notre projet d’échange de jeunes est née.

 

Tu as proposé un projet d'échange de jeunes avec le centre social “La Magic” et ton organisation de Bulgarie “Vlahi Nature School” , peux-tu nous en parler ?

Oui bien sûr ! L’été dernier, j’étais volontaire dans l'organisation«Vlahi Nature School» pour la reconstruction d'une école. Suite à cela, elle est devenue mon organisation d’envoi et m’a aidé avec toutes les démarches pour devenir volontaire du Corps Européen de Solidarité. C’est comme ça que nous avons trouvé notre partenaire en Bulgarie pour cette idée.  Ma collègue Joahnie m’a expliqué ce dont nous avions besoin pour organiser cet échange. Il s’agit d'un échange entre la culture française et la culture bulgare via la rencontre d’adolescents des 2 pays. Les adolescents français passeront une semaine en Bulgarie ensemble avec des adolescents locaux et participeront aux activités variées afin de comprendre les différences et les ressemblances entre ces deux cultures.

Je pense que cette idée est vraiment incroyable ! J'ai demandé à des personnes ayant déjà vécu cette expérience ce qu'elles en ont retenu et cela leur a laissé un superbe souvenir. J’espère que ce sera la même chose pour nos groupes. De plus, pour moi, l’exploration de nouveaux endroits et de nouvelles cultures est toujours très enrichissante.

 

Quel est ton avis sur l’organisation d’un tel projet international ? Quelles étapes sont nécessaires pour le mettre en oeuvre ?

Nous avons commencé la création de projet par le choix des destinations et des activités pour la semaine que nous allons passer en Bulgarie avec les adolescents. Pour cela, j’ai préparé des diaporamas avec les différentes options des endroits à visiter, les différents types d'hébergements et de transports avec les prix correspondants. Après cela, nous avons pu écrire le dossier pour demander une subvention à l’Union Européenne. Je trouve que cette partie du processus est la plus compliquée. Pour le moment, nous devons juste attendre la réponse qui arrivera au début du mois de mai. La préparation de ce projet comporte plein de défis et je suis très excitée de voir le résultat !