Skip to content Skip to navigation

Témoignage de Margaux, animatrice sur un chantier international cet été

Témoignage de Margaux, animatrice vie de groupe sur un chantier international à Le Brethon (Auvergne)

"Pour moi, le chantier international représente un énorme défi d’animation : réunir des personnes du monde entier et les faire vivre ensemble en auto-gestion pendant plusieurs semaines. Et c’est parce que chaque individu·e a une sensibilité propre que la chose devient délicate: on fait parfois face à des chocs de valeurs, la fatigue du chantier nous rend à fleur de peau, la vie en auto-gestion demande de l’énergie… En étant animateur·rice, on est au centre de cet afflux d’émotions, tout en devant gérer la nôtre en même temps ! Et c’est pourtant ces différences de culture qui nous mènent en dehors de notre zone de confort en nous offrant un cadre idéal à l’apprentissage. On vit un réel partage culturel et c’est ce qui selon moi rend les chantiers aussi riches. On y apprend tout un tas de choses : des mots d’une nouvelle langue, cuisiner un plat traditionnel, et surtout sur soi même.

Je retiens beaucoup de tolérance et de compréhension de ce chantier. En étant confrontée à de telles différences culturelles, j’ai du comprendre des points de vue qui n’étaient pas les miens, et en trouver une solution. Je me suis aussi prise de curiosité pour toutes les spécificités des personnes que j’ai rencontrées. Tout cela m’a fait réfléchir sur mes certitudes en comprenant qu’elles sont au final propre à mon vécu personnel."