Skip to content Skip to navigation

Formation européenne Migrant'Art : des outils au service de la sensibilisation

Une formation européenne  : créer des outils artistiques sur les problématiques de migration.

Une semaine ! C'est le temps qui s'est déroulé entre le début et la fin de la formation « MIGRANT'ART »… Autant le dire, ce fût court mais intense ! Réunissant au départ des parfaits inconnus des quatre coins de l'Europe (Espagne, Italie, Grèce , Belgique et France) c'est une petite famille qui s'est quittée à la fin.

MIGRANT'ART s'est donc déroulé du 20 au 28 novembre 2016 à Thorigné Fouillard (à côté de Rennes en Bretagne). Nous étions vingt participants avec des profils différents et des expériences de vie différentes. Nous avons passé sept jours à échanger nos idées autour de la problématique de l'immigration. Nous avons participé à plusieurs ateliers traitant de la solidarité internationale, de l'interculturalité, de la citoyenneté, de l'engagement, du racisme ou encore de la clandestinité. Ces échanges ont permis de développer des outils éducatifs et artistiques afin de sensibiliser à l'immigration.

Nous avons beaucoup échangé autour des différentes situations dans nos pays respectifs (les « Hotpots » de Grèce et d'Italie, des différentes routes de l’immigration, de l'accord de Dublin, de la jungle de Calais…). Cela nous a permis d'appréhender d'avantage ce sujet complexe. Au travers des différentes expériences, nous avons pris conscience que les initiatives citoyennes ordinaires sont parfois plus pertinentes et plus humaines que les initiatives institutionnelles.

Le festival Migrant'Scène organisé par La Cimade qui se déroulait cette même semaine, nous a permis d'écouter des témoignages poignants de migrants vivant en squat à Rennes depuis la destruction de la jungle. Ils nous ont raconté leurs parcours semés de galères. Puis, en fin de semaine, nous avons pu présenter nos trois projets/outils créer durant la seconde partie de la formation, toujours dans le cadre du festival.

Nous avons appris que créer des œuvres artistiques ne nécessite pas d'avoir une grande fibre artistique, juste de l'envie. Nous avons donc été divisé en trois groupes  pour trois projets :

Un projet de performance live mêlant danse, théâtre, chorégraphie.

Un projet de linogravure et painting.

Un projet de stop-motion.

L'implication dans la réalisation de ces differents projets a suscité des révélations pour beaucoup. Permettant d'élargir nos perspectives, nos visions dans la suite de nos parcours. La représentation finale fut vraiment intense de part le travail fourni par les différents participants sur le differentes œuvres, mais également dans l'émotion qui a été transmise aux personnes qui ont assisté…

Ces sept jours nous ont également appris à manger, boire, danser et chanter ensemble, un vivre ensemble de choix ! À plus tard sur la route ! Et merci encore à tous !