Skip to content Skip to navigation

The pot of gold : une expérience forte en rebondissements

Les sujets de la formation étaient les discours de haine envers les LGBTQ (Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transgenre, Queer), la situation des LGBTQ dans les pays respectifs des participants (Italie, Espagne, Grèce, Hongrie, Portugal, Roumanie, France) et le genre.

De retour de sept jours surnaturels en Italie…dscf9354.jpg

...Le trajet était déjà une aventure en soi : avec l'arrêt de bus fantôme à Amiens qui nous a fait loupé notre bus pour aller à l'aéroport, et merci au chauffeur de bus à l'aéroport de Rome pour ses indications « compréhensibles ».

Une arrivée à Orvieto mystique et rocambolesque : première rencontre avec les autres participants suivie d'un rodéo en minibus à travers les routes sinueuses italiennes. Une fois sur place, nous avons découvert les lieux mais avant nous avons été accueillis par une étrange incantation récitée par Barbara et Serena. S'en est suivi une cérémonie de bienvenue au cours de laquelle on nous a bandées les yeux, allongées au sol et où on a fait appel à nos sens du toucher, de l'ouïe et de l'odorat.

Afin d'en savoir plus sur les sujets de la formation nous avons participé à des ateliers d'expression (théâtre, jeux avec le corps, danse...), des activités ludiques d'informations (table ronde, galerie d'images et de textes et l'open university …). Pour finir en beauté nous avons dû mettre en place nous-même des activités sur les différentes thématiques abordées lors de la formation.

Bilan des courses, nous avons très bien mangé merci Elena, Giulio et Ettore. Et un grand merci à tous les formateurs Anca, Yohann, Luca, Sara, Barbara, Serena et Simona pour vos enseignements. The pot of Gold c'était de belles rencontres, des rires et des larmes.

L'aventure a continué avec le voyage à Florence/FIRENZE, la bas nous avons vu de beaux monuments colorés, nous avons encore bien mangé (et oui le pays de la gastronomie). Et pour clôturer toutes ces péripéties BAD TRIP à l’aéroport : contentes d’être arrivées à l’aéroport 1h30 avant le décollage, nous avons dû attendre 3h de plus pour prendre notre avion. Quelques heures plus tard, nous avons pu retrouver notre chère Picardie !

13244274_1084390538300373_5089132286972213603_o.jpg