Skip to content Skip to navigation

Découvre le témoignage de Jessica, volontaire en Service Civique

Tout d'abord peux-tu présenter ton Service Civique ? 

J’ai effectué la mission « JADE » pendant mon Service Civique qui a duré 9 mois (de octobre 2018 à juin 2019). L’acronyme « JADE » signifie Jeunes Ambassadeur·rice·s des Droits de l’Enfant. Nous étions quatre volontaires à effectuer cette mission sur tout le département du Rhône et ce quatuor était divisé en deux binômes. Nous sommes principalement intervenues dans les collèges, auprès des classes de 6ème et de 5ème, afin de sensibiliser les enfants sur leurs droits fondamentaux. Nos interventions se déroulaient en deux temps. Durant la première heure, nous présentions aux élèves leurs 12 droits à l’aide d’un diaporama. Nous retournions dans le collège une à deux semaines plus tard afin de proposer une animation aux élèves sur le droit qu’ils·elles avaient préféré lors de notre première intervention (ce droit avait été préalablement choisi à l’aide d’un questionnaire distribué aux enfants à la fin de notre première intervention). Les collèges étaient donc notre priorité dans la mission mais nous sommes également intervenues dans des structures dites « spécialisées » (Maison d’Enfants à Caractère Social, auprès des Mineurs Non-Accompagnés, Centre Éducatif Fermé) ainsi que dans des centres de loisirs lors des vacances scolaires.

 

Quel était ton état d'esprit avant ton Service Civique? Pourquoi as-tu décidé de t'engager ? 

Avant le Service Civique, j’ai effectué une licence de droit. Par la suite, je voulais passer des concours de la fonction publique territoriale mais ceux-ci se déroulent seulement en 2020. J’avais donc environ 2 ans à « attendre ». C’est pour cette raison que j’ai décidé de m’engager, afin de mettre ce temps au profit d’une bonne cause et d’une expérience très enrichissante pour moi. De plus, la mission JADE est en lien avec le Défenseur des Droits ce qui est quelque chose de très valorisant et valorisé. J’ai aussi décidé de m’engager dans cette mission car elle s’effectue en équipe et je recherchais cela. En effet, cela permet d’apprendre à s’écouter, à se respecter… Nous devions faire en sorte que chacune d’entre nous soit épanouie dans sa mission.

 

Qu'est-ce que cette expérience t'a apporté ? 

Selon moi, accomplir une mission de Service Civique est très bénéfique. En effet, cela permet d’apprendre de soi-même, de s’ouvrir au monde, de collaborer et d’écouter les autres. Le Service Civique est selon moi à mi-chemin entre le monde étudiant et le monde professionnel. Je pense que c’est un bon « tremplin » avant d’entrer dans le monde purement professionnel. Ce volontariat va être quelque chose d’extrêmement positif dans une courte durée mais également à l’échelle de ma vie entière. Grâce à ce Service Civique j’ai beaucoup plus confiance en moi. En effet, j’ose désormais parler en public, je me connais mieux ce qui peut être bénéfique lors d’entretiens d’embauche par exemple. Ce Service Civique m’a réellement permis de vaincre une certaine timidité.

 

Peux-tu me raconter un souvenir marquant de ton expérience ou une anecdote ?

Concernant les souvenirs marquants, il y a les confidences que nous avons pu recueillir des élèves sur des faits de harcèlement, de violence… Cela m’a forcément un peu attristée mais ces confidences m’ont surtout alarmée car j’ai le sentiment que ces collégiens et collégiennes qui ne sont que des « bébés » deviennent de plus en plus cruels entre eux mais également de plus en plus adultes dans leur façon de se comporter, de s’habiller, de parler…

 

Et pour finir, peux-tu résumer ton expérience Service Civique en une phrase ? 

Une expérience d’une richesse incommensurable mais une année passée beaucoup trop rapidement.

photo_jessica_jade.jpg