Skip to content Skip to navigation

Découvre le témoignage de Julien, volontaire en Service Civique à Lyon

Voici un petit entretien avec Julien, volontaire en Service Civique au SITEPP de Saint-Priest (Lyon). Bonne lecture !

 

- Quelles sont tes missions dans ton Service Civique ?

En septembre 2018, j’ai commencé mon Service Civique au Service d'Intervention Thérapeutique, Éducative et Pédagogique (SITEPP) de Saint-Priest pour une durée de 12 mois. Je travaille avec les enfants, et ce qui m’intéresse le plus est le contact avec les enfants, ce que je peux leur apporter, le fait d’être un support en plus des éducateurs et éducatrices, et pouvoir aussi découvrir tout le travail qu’il y a à réaliser autour des problématiques que les enfants peuvent rencontrer, toutes les structures qui interviennent dans les réunions, les échanges entre les équipes… Ce qui est totalement en lien avec mes études en psychologie que je veux continuer et que je faisais auparavant.

- Tu voudrais partager une anecdote ou un fait qui t’a marqué lors de ton volontariat ?

J’ai pu remarquer qu’au début, les enfants s’investissaient peu ou étaient méfiants, et puis, à fur et à mesure du temps, j’ai pris une certaine place auprès d’eux, une place d’adulte et d’éducateur, même si ce n’est pas mon poste. J’ai remarqué leur évolution après que je leur ai dit qu’ils pouvaient me parler, confier en moi… et ça fait du bien !
 

sitepp-photo-mains-tronc-300x169.jpg

- Tu penses que ton Service Civique va être utile pour ton avenir professionnel ?

Oui. Pour moi, en tout cas, ça m’a beaucoup apporté et m’apporte toujours. Pour mon projet futur, ça m’a apporté des connaissances en plus, ça m’a permis de découvrir un milieu que je ne connaissais pas du tout : l’accompagnement de ces enfants et les problématiques qu’ils peuvent rencontrer. Puis, sur mon CV, c’est quelque chose en plus, et pour le Master ça me fait un sujet où je suis plus confiant et où je peux plus facilement parler.

- Tu veux dire quelque chose aux jeunes qui hésitent à faire un Service Civique ?

Si vous n’êtes pas sûrs de vouloir être dans un domaine, ou si vous voulez aller dans un domaine et que vous n’avez pas toutes les cartes à main, ou que par exemple les notes ne suffisent pas, le Service Civique permet de confirmer le choix qu’on veut faire et ça peut aussi amener à réfléchir au parcours que l’on veut suivre. En tout cas, c’est une porte qui est facilement accessible. Il faut juste faire les démarches et bien sûr, s’investir un minimum, mais finalement on peut trouver facilement la mission qui nous plaît.