Skip to content Skip to navigation

Quelques mots de Léonie en SVE à Budrio (Italie)

Trois mois en Italie

 

theatre_de_budrio_italie.jpg

 

Je m’appelle Léonie, j’ai 20 ans et je viens de Nancy. Cette année j’ai décidé de me lancer dans l’aventure SVE car j’étais fatiguée de l’université et j’avais besoin de changement. J’ai donc choisi une façon un peu plus informelle de continuer ma formation (j’ai fait 2 ans de licence en art du spectacle à Strasbourg). Ici en Italie, à Budrio je travaille au théâtre du consortium. C’est un peu difficile de décrire ce que je fais exactement comme travail tellement il est diversifié. Je peux faire à la fois la communication sur les réseaux sociaux, technicienne de plateau et de la restauration dans un musée. Mes missions changent tous les jours.

Budrio est une petite ville de 18.000 habitants qui est quand même plutôt animée. Toutes les personnes avec qui je travaille sont adorables et prennent toujours soin de nous (moi et la volontaire portugaise). Depuis Budrio c’est très facile d’aller à Bologne (30min en train), quand je m’ennuie dans mon petit village, il est très agréable d’aller y faire un tour. Bologne est connue comme la ville étudiante d’Italie par excellence. Elle est toujours pleine de vie et de nouvelles choses à découvrir.

 

Dans ces trois premiers mois de volontariat, j’ai aussi pu rencontrer plein de nouvelles personnes d’horizons totalement différents. Les sorties et les temps tous ensemble avec les autres volontaires de la région de Bologne sont toujours très sympathiques.

La semaine de formation à l’arrivée en Novembre à Gênes a été absolument magnifique. Cette semaine a été faite principalement de rencontres, de fous rires et d’échanges avec les 35 volontaires qui viennent de toute l’Europe. Durant cette semaine j’ai aussi découverte que nous pouvions nous baigner fin novembre dans la mer sans aucuns soucis étant donné qu’il faisait encore bien chaud.

mer_mediteranee_genes.jpg Gênes

 

En dehors du travail et de la vie dans mon petit village, le volontariat me permet aussi de voyager en Italie. Maintenant que je suis plutôt bien intégrée dans la vie locale, il est temps d’aller découvrir le reste du pays ce qui est plutôt facile car l’Emilia-Romagna est une région centrale et que si tous les chemins mènent à Rome ils passent forcément par Bologne.

un_canal_dans_bologne.jpg Un secret de Bologne

 

couche_de_soleil_sur_rome.jpg Rome