Skip to content Skip to navigation

Témoignage de notre volontaire SVE, Julie, partie à Chypre

 

Hello ! Hallo ! Olá ! Bonjour ! Kalimera !

(Oui, ce sont les langues qui accompagnent mon quotidien en ce moment !)

Moi c’est Julie ! J’ai 22 ans, et j’effectue actuellement mon SVE à Nicosie, la capitale de Chypre. Chypre, cette petite île située en Méditerranée à quelques kilomètres au Sud de la Turquie.

Je suis ici depuis deux mois déjà, et j’y reste 11mois au total (et croyez-moi le temps passe vite !) J’ai parfois l’impression d’être ici depuis des mois, parce que les personnes avec qui je vis et celles que je rencontre, les moments que l’on partage, les choses que l’on découvre ensemble, tout cela fait que l’on a l’impression de se connaître depuis longtemps déjà, et d’avoir déjà nos petites habitudes ici. Et à la fois, tout est nouveau, la culture, la langue, les endroits, les paysages, les gens… Ce qui me fait me rappeler que je suis arrivée il n’y a pas si longtemps. Je me dois de profiter de cette année au maximum !

 

sans_titre_2.jpgsans_titre_3.jpgsans_titre_4.jpgsans_titre_5.jpg

 

Mon projet. Je travaille du lundi au vendredi à ANEMONI. C’est un centre de jour pour les enfants en situation d’infirmité motrice cérébrale. Ce centre accueille environ 8 à 10 enfants dans la journée, qui viennent assister à des thérapies (éducation spécialisée, ergothérapie, thérapie du langage, musicothérapie, relaxation…).

Globalement, j’ai pour rôle d’aider l’équipe du centre pour toutes sortes de choses : j’accompagne les enfants (lors des activités, des temps de repos, des thérapies), je donne un coup de main pour tout ce qui est administration (dans la mesure du possible car la plupart des documents sont en grec), nous devons aussi travailler ensemble pour promouvoir le centre et essayer de récolter des donations.

En ce moment, Miglè et moi (Miglè vient de Lithuanie, et elle effectue son sve tout comme moi, c’est aussi ma coloc !), nous fabriquons toutes sortes de petites décos, chocolats et fantaisies pour pouvoir les vendre lors d’évènements caritatifs en faveur du centre et surtout à l’occasion de Noël qui approche ! Nous passons aussi beaucoup de temps à fabriquer des bracelets qui sont, eux aussi vendus en guise de « porte-bonheur » pour la nouvelle année. Je me plais bien ici ! Et comme on me l’avait annoncé, ma mission dépend de mon investissement, et j’ai plusieurs projets en tête alors c’est top !

 

Ma petite vie à Chypre

sans_titre_7.jpg

Impossible de vous parler de mon SVE sans vous parler de là où je vis, et quand je dis là où je vis, je parle de mon appartement, ma colocation. Au moment où j’écris ces mots, je suis assise sur l’un de nos nombreux canapés, à ma droite, Marta (from Spain), en face de moi, Lovis (from Germany), Maria (from Spain again) qui revient tout juste du sport, Miglè dans la cuisine (from Lithuania), Victoras (from Greece) doit être dans sa chambre et sur le balcon Didier (from Quebec), qui lui est juste de passage en couchsurfing ! Voilà, ça résume déjà plutôt pas mal la situation, nous vivons à 6, tous en sve, mais nous n’avons pas toutes la même mission. 

C’est un joyeux bordel quotidien, mêlant différentes cultures, langues, expériences, parcours, habitudes… Ce qui n’est pas toujours évident je l’avoue mais qui est très enrichissant ! J’en apprends beaucoup sur moi-même au contact des autres, et j’en apprends beaucoup sur les autres évidemment, et sur la vie en communauté ! C’est vraiment top de pouvoir partager cette expérience ensemble, et je suis ravie d’être ici.

J’ai déjà pu profiter de certains week-ends pour visiter un peu mieux l’île, notamment grâce à notre professeur de grec qui nous a emmenés tout un week-end en excursion ! Nous avons été à Paphos, faire de la randonnée, se baigner dans la Méditerranée, s’arrêter boire un frappé dans un petit village traditionnel et dîner dans une taverne avec toutes sortes de mezzés chypriotes ! Je prévois d’autres séjours, j’ai des projets plein la tête, et j’ai hâte de vivre ces prochains mois !