Skip to content Skip to navigation

Naïs sur un chantier en Allemagne

Naïs a effectué un chantier en Allemagne (2019) au sein centre pour demandeurs d'asile

 

Je tenais [...] à vous remercier de m'avoir donné l'opportunité (pour la 3ème fois) de vivre une belle expérience comme celle-ci. Il s’agissait de mon quatrième chantier mais l'un des plus enrichissants. Nous étions 13 volontaires venues du monde entier: Hong Kong, Japon, Mexique, République Tchèque, Espagne, Italie, Allemagne et France. Nous avons été accueilli au sein de l'Eglise protestante de Giessen avec toutes les commodités nécessaires. 

groupe_0.jpg

Nous nous sommes rendues tous les après-midi dans le centre pour demandeurs d'asile pour rencontrer les familles et en particulier les enfants. Nous avons mené différentes activités avec eux:  des jeux sportifs ( des jeux olympiques...), des activités manuelles ( bracelets, attrapes rêves, scoubidou...), des échanges au café du centre, la peinture d'un des murs du centre et sur les sols de jeux de société ( un échiquier...), la création de petits potagers dans des tablettes en bois. Nous avons également partagé, le soir, de nombreux repas inter-culturels avec les familles et les autres volontaires. Nous avons partagé de beaux moments avec les résidents du centre, le dernier jour fut même particulier émouvant mais nous nous sommes dit au revoir autours de musique et de danse. Nous avons également pu profiter d'une journée à Marbourg entre volontaires. 

Je fut également très contente de pouvoir rencontrer des professionnels du centre : une assistante sociale et des psychologues/psychosociologues, ce qui fut d'autant plus intéressant pour moi qui étudie la psychologie.  Elles nous ont partagé leurs expériences, nous avons pu débattre et échanger avec elles sur la situation d'immigration en Europe, l'accueil en Allemagne des réfugiés, en particulier dans ce centre et les difficultés administratives et psychologiques qu'ils rencontrent. Ce chantier a réellement été marqué par les échanges et les rencontres et ce malgré la barrière de la langue, je me suis également confronté aux différences culturelles mais j'en ressort avec de nombreux souvenirs et de belles rencontres. 

 

Article paru dans le journal local (en allemand) : https://www.giessener-anzeiger.de/lokales/stadt-giessen/nachrichten-giessen/giessen-internationale-freiwillige-beschaftigen-sich-in-heae-mit-gefluchteten_20357996#