Skip to content Skip to navigation

Témoignage de Théo, co-animateur de chantier

Bonjour Théo, pourrais-tu te présenter rapidement ?

Bonjour ! Comme tu l’as dit je m’appelle Théo, j’ai 21 ans et après un DUT techniques de commercialisation j’avais envie de découvrir le domaine associatif ce qui m’a amené à faire un Service Civique à Concordia.

 

Peux-tu nous décrire tes missions de Service Civique ?

Nous étions 3 volontaires attribués au même poste qui consistait à aider l’association sur différentes étapes de l’organisation des chantiers internationaux. Ça va de l’inscription des volontaires qui vont aller sur le projet, la gestion du standard téléphonique et de la boîte mail si il y a des questions ou du suivi, l’animation d’atelier ou de réunion d’information, la réflexion et création de visuel/campagne pour les réseaux sociaux jusqu'à l'animation concrète d’un chantier international.

 

Qu’as-tu appris lors de ce Service Civique ? Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ?

Tout d’abord, j’ai pu découvrir un milieu avec un contact beaucoup plus humain et des personnes compréhensives comparé à certaines expériences passées, ça a été une vrai prise de conscience sur mes envies d’études ou d’environnement professionnelles pour la suite. 

De plus nous avons pu, comme énuméré juste avant, toucher à plusieurs types de missions que nous n’avions pas eu l’occasion d'exercer auparavant comme la communication ou même l’animation, on a pu acquérir de réelles compétences. 

 

img-20210819-wa0001.jpg

 

Lorsque tu as parlé de tes missions, tu as parlé de l’animation d’un chantier, peux-tu nous en dire un peu plus ? Quel était l’objectif de ce chantier ?

Oui pas de souci, c'était un très bon moyen de finir ma mission chez Concordia en allant voir concrètement ce pourquoi nous étions là depuis 6 mois. En Rhône Alpes et avec les participants venus du monde entier, nous devions aménager et confectionner un jardin intergénérationnel avec des bacs potager et des structures pour enfants afin que chaque famille puisse se poser et partager un moment commun.

 

Quel était ton rôle au sein de ce chantier exactement ?

En tant qu’animateur, tu n’es pas uniquement responsable des activités et du bonheur des volontaires, dans ce type de projet tu dois apprendre à organiser la vie du groupe, gérer un budget, assurer la relation avec les différents partenaires et atteindre l’objectif du chantier tout en essayant de profiter du moment présent !

 

Quel est ton meilleur souvenir sur ce chantier ?

Je pense que mon meilleur souvenir sur le chantier est quand le groupe est allé au Lac du Bourget (le plus grand lac naturel de France) en vélo et que nous avons pu profiter de ce beau temps. Certains se baignaient, d’autres discutaient, pendant qu’un groupe jouait au foot, il y avait tellement un partage de culture et d’ouverture d’esprit malgré les différences de langue que c’était un moment magique.

 

Qu’est-ce que tu retires aujourd’hui de cette expérience ?

Qu’il faut apprendre à écouter les autres, accepter d’apprendre des différences et que ça ne peut être que bénéfique pour son développement personnel et son bonheur. Tout le monde a besoin de s’évader et de voir du changement, malgré les responsabilités dont j’ai dû faire face durant ces 2 semaines, j’ai pu m’épanouir tout en apprenant sur moi même. 

 

Si tu devais me donner 3 mots pour résumer ton chantier ?

Bonne question… En premier je dirais solidarité pour toutes les rencontres que j’ai pu faire avec des personnes à l’écoute et bienveillantes peu importe le moment du chantier international.

Ensuite, ça serait culturel pour la diversité des nationalités présentent sur le camp, le partage et les discussions profondes qu’on a eu la chance d’avoir durant ces 2 semaines. Cela à donner l’envie à tout le groupe de se connaître mieux et de faire preuve d’ouverture d’esprit. 

Pour finir je dirais le mot projet, car on a pu avancer sur un axe commun si je puis dire et cet objectif global a permis à chacun de s’épanouir dans un projet qui avait du sens tout en se redécouvrant ou en découvrant les autres.

 

img-20210812-wa0051.jpg