Skip to content Skip to navigation

Benoît, membre du CA

Résidant à Clermont-Ferrand, Benoît, 29 ans est depuis peu membre du conseil d'administration.
Il a bien voulu répondre à nos questions ; nous vous invitons à découvrir ses réponses ci-dessous.
 

Comment avez-vous connu Concordia ?
La toute première fois s'est passée à Annemasse en 2009. J'y avais rencontré le chargé de développement rhônalpin de l'époque qui tenait un stand au Salon des métiers de l’humanitaire (sic).
S'en est suivie une folle aventure : volontaire en Service Civique, salarié, animateur, formateur et maintenant administrateur.

Comment voyez-vous votre rôle d'administrateur ?
C'est avant tout l'occasion d'agir dans et pour la structure.
Cela constitue une forte implication, notamment car il y a des responsabilités à assumer : vis-à-vis du projet associatif, des salariés, des bénévoles, des volontaires, de l'extérieur.
Concordia est reconnue dans le monde associatif. A nous, administrateurs, de représenter au mieux la structure et d'impulser des actions permettant de relever encore et toujours le défi des valeurs portées par Concordia.

Depuis combien de temps y êtes-vous engagé ?
Au Conseil d'administration depuis l'assemblée générale 2015 et à Concordia, depuis 6 ans.

Que faites vous dans la vie ?
En plus de Concordia, je fais pas mal de bénévolat, de la radio, de la programmation culturelle dans un café associatif, de la formation. Un peu de foot aussi. Des voyages quand c'est possible et quand j'ai envie. De la lecture. Sinon, je bosse au Conseil régional Auvergne dans le cadre de la mobilité européenne. Toujours l'Ailleurs...

Avez-vous un souhait particulier pour l'association ?
J'ai une envie globale : trouver les outils et les moyens de faire perdurer l'association encore un bon millénaire.
Une envie un peu plus précise? Que Concordia s'implique davantage dans le débat public et en faveur de ""grandes causes"" (la lutte contre les injustices, le sort des migrants, l'environnement, etc.).

Quelles tâches effectuez-vous ?
Je veux m'impliquer surtout dans 3 domaines :
- la formation
- la structure salariée
- le lien entre les instances de l'association.
Bien des réunions et des débats sont à venir...

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre rôle d'administrateur ? Et qu’est-ce qui vous paraît difficile ?
Ce qui me plaît le plus, c'est d'agir, d'être au cœur de la prise de décision politique.
Ce qui me paraît parfois délicat, c'est de prendre des décisions respectant à la fois le projet associatif et les contraintes financières.

Racontez nous votre plus belle anecdote Concordia?
Il n'y a pas une mais DES rencontres inoubliables. Des amies et amis encore et toujours là.
Si je ne dois citer qu'une seule chose, je veux mettre en lumière mon aventure en FDF (formation de formateurs). Quatre années d'apprentissages dans une ambiance extraordinaire de complicité et de travail. Des moments rares dans une vie.