Skip to content Skip to navigation

Témoignage d'Antonin, volontaire CES en Pologne

Salut ! Je m’appelle Antonin Cormier, j’ai 18 ans et je vis à Vincennes en France. 

Je vais partager avec vous l’expérience de mon volontariat du corps européen de solidarité (CES). Ce dernier m’a enchanté et m’a permis de découvrir un nouveau pays, d’acquérir de nouvelles compétences et de faire la rencontre de personnes magnifiques ! 

Mon volontariat s’est déroulé à Bialystok, une ville tout à l’est de la Pologne. J’habitais dans un appartement avec deux autres volontaires venus d’Espagne et d’Azerbaïdjan. 

Durant ma mission, j'apportais mon aide dans une école spécialisée auprès d'étudiants en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques. Je travaillais, avec une autre volontaire, 5 heures par jour du lundi au vendredi. Je soutenais les élèves dans leurs activités, le plus souvent pendant les cours de cuisine, de sport et de jardinage. Nous devions aussi de temps en temps créer des activités en relation avec nos cultures respectives mais aussi sur le thème de l’écologie. 

D’autre part, un volontariat comme celui-ci est idéal pour apprendre ou améliorer l’anglais. 

Je n’étais pas du tout à l’aise avec cette langue avant de partir en Pologne. Mais après 1 mois passé là-bas, mon niveau a augmenté considérablement. En contact permanent avec d’autres volontaires, j’étais obligé d’échanger avec eux en anglais. Cela m’a permis d’apprendre très vite de nouveaux mots et d’acquérir des automatismes qui restent toujours ancrés lorsque je suis amené à parler anglais.

Ce projet m’a vraiment réjoui. Il m’a permis d’en apprendre plus sur le monde qui nous entoure mais aussi sur moi-même. Bien plus qu’un voyage dans un pays étranger, c’est une aventure dans laquelle j’ai grandi, fait d’incroyables rencontres et où j’ai pu développer de nouvelles compétences qui me serviront tout le restant de ma vie. 

Trois mots pour définir ton volontariat ?

  • Enrichissement
  • Inoubliable
  • Rencontre