Skip to content Skip to navigation

Témoignages de partenaires

  • Frédéric Bordelet, maire de Moulay (53)

Les séjours qui se sont déroulés à Moulay ont apporté avant tout beaucoup de chaleur, de découverte et d'animation dans notre commune. Les diversités sociales et culturelles des groupes de volontaires ont été réunies autour d'un projet à taille humaine. Mélangez avec la population locale et vous obtenez des relations inter-générations chaleureuses et vivantes, avec des échanges inoubliables. Certes, il y a un but à atteindre, chez nous la restauration du mur d'enceinte de notre église, mais c'est avant tout une rencontre avec le Monde, fait rare dans nos petites communes ! Concordia nous a apporté « Le monde au pied de notre église » !

La commune de Moulay a accueilli deux chantiers Concordia durant l'été 2009.

  • Gilbert Meyssonnier, Maire d’Allègre (Haute-Loire)

En 2018, nous fêterons le dixième anniversaire du partenariat qui lie la commune d’Allègre à l’association Concordia. Dix ans de relations fructueuses à plus d’un titre.

Dix ans d’interventions destinées à la restauration du petit patrimoine important sur la commune et notamment sur le bourg dont nous avons fêté il y a quelques jours l’entrée parmi les Petites Cités de Caractère. Ce sont autant de réalisations que nous n’aurions pas mené à bien faute de temps à y consacrer par les agents municipaux et parce que les moyens financiers d’une commune de 1 000 habitants doivent être affectés selon des priorités.

Mais la vie d’un chantier international de jeunes ne se résume pas à seulement à des travaux

manuels. Ce sont également des relations humaines qui se nouent au fil des trois semaines au sein du groupe lui-même, avec les élus et avec la population. C’est encore le moyen d’animer le village, d’apporter une note joyeuse et rafraîchissante au sein d’une population rurale à la moyenne d’âge relativement élevée. C’est aussi l’opportunité de faire découvrir notre environnement historique, naturel, associatif…

Nous avons l’habitude de dire que lorsque les jeunes arrivent, c’est l’été qui s’installe et lorsqu’ils nous quittent, c’est l’automne qui surgit brusquement.

Nous espérons poursuivre l’organisation de chantiers de jeunes dans les années à venir en relation avec Concordia car de nombreux vestiges du passé sont à restaurer et notamment les lavoirs des villages de la commune. Sans compter le chantier de la Potence pour lequel nous sommes en attente du rapport de l’équipe d’archéologues qui a réalisé les sondages en 2017. 

  • Pierre Simone, Maire de Saint-Barthélémy Lestra (Loire)

Un chantier ? Non, une réelle alchimie ! Rassembler dans un village de 700 habitants 14 jeunes venus du monde entier et tisser avec eux des liens culturels, interculturels et intergénérationnels. Au-delà de la rénovation de notre chapelle de 1750 que nous n’avons pas eu les moyens financiers de rénover, ce chantier a permis des rencontres et un investissement inimaginable par tous. Pour les jeunes d’ici et d’ailleurs, on se rencontre autour d’une réalisation effective.

Pour les habitants du village, l’occasion de se mobiliser pour préserver le patrimoine local et de porter parfois un nouveau regard sur la jeunesse du monde. Et pour le conseil municipal, d’être l’acteur de rencontres et d’énergies diverses pour se retrouver ensemble dans ce projet qu’a été celui de la chapelle Saint-Roch.

Merci à Concordia d’en avoir été l’instigateur.